par | Déc 8, 2023 | Jeux | 0 commentaires

Doggerland

14 ans et + • 1 à 4 joueurs • 30 min/joueur
Éditeur : Super Meeple
Illustrateurs : Emmanuel Roudier & Yvan « Gawain » Villeneuve
Auteurs : Laurent Guilbert & Jérôme Daniel Snowrchoff

Dans Doggerland, vous incarnez le chef d’un clan d’homme préhistorique. Votre but est de survivre saison après saison et de vous développer afin de faire vivre de plus en plus aisément les membres de votre clan. Pour cela, il vous faudra chasser pour le nourrir, développer votre artisanat et votre art pictural, mais aussi construire des habitations pour accueillir les nouveaux membres de clan qui naîtront de saison en saison.

Dans ce jeu très stratégique et avec une grande profondeur, vous allez devoir, chaque tour, envoyer vos meeples de clan accomplir des actions, autant sur le plateau central qui vous permettra de chasser, de découvrir de nouvelles zones et de récupérer des ressources, que sur votre plateau de votre clan, afin de le développer et ainsi d’obtenir de plus en plus d’actions et de capacités tour après tour.

Une partie de Doggerland compte 8 manches de jeu, chacun découpé en 5 phases. Il faut suivre ces phases scrupuleusement et les réaliser dans l’ordre. À l’issue de ces 8 tours de jeu, le joueur comptabilisant le plus de points de victoire aura remporté la partie.

Lors d’une partie, vous aurez des « objectifs communs » à remplir. Le premier joueur à le remplir remportera 5 points et le second 3 points. Il est donc important de garder un œil sur ces derniers si vous ne voulez pas perdre de nombreux points de victoire.

La première phase du jeu est une « phase de programmation ». Lors de cette phase, vous allez pouvoir envoyer vos meeples dans des endroits spécifiques afin qu’ils préparent des actions pour plus tard (phase 3). Vous pourrez prévoir diverses actions lors de cette phase, comme « réaliser une expédition pour chasser », « récupérer des ressources », « créer des habitations », « vous reproduire », « réaliser de l’artisanat » ou « peindre la fresque ».

Lors de cette phase, certains de vos meeples, comme le « Chef » ou la « Chamane », pourront vous faire gagner des bonus en fonction des actions qu’ils devront réaliser. Par exemple, si vous « construisez une nouvelle habitation » avec votre « Chef », cette dernière vous coûtera une ressource de « bois » en moins. La « Chamane » quant à elle sera la seule à pouvoir vous construire un monolithe par exemple.

Il est donc très important d’assigner les bons meeples aux bonnes actions afin d’obtenir d’importants bonus ou de réduire les ressources nécessaires pour réaliser certaines actions.

Chaque action du jeu est importante et constituera même parfois un objectif de jeu. Ne mettez donc aucune d’elle de côté.

De même, certaines actions demandent des ressources pour les réaliser. Alors, assurez-vous de les avoir en quantités suffisantes pour les phases suivantes, car sinon il pourrait y avoir de fâcheuses conséquences, comme déclencher une « disette » qui vous ferait perdre de précieux points de victoire.
Faites bien attention, puisque lors des phases hivernales, certaines actions coûtent plus de ressources.

La phase suivante est la phase de « révélation des tuiles terrain ». C’est une phase passionnante et très importante du jeu. En effet, vous allez placer des nouvelles tuiles terrain sur les zones adjacentes à tous les meeples partis en expédition. Cela va agrandir le plateau de jeu pour les prochains tours et vous forcer à adapter votre stratégie. Ces nouvelles tuiles apporteront de nouvelles ressources et des gros gibiers à chasser et de nouvelles possibilités de jeu. C’est ce qui en fait la phase la plus passionnante à mon goût.

Après cette phase pleine de surprise, nous passons à la phase de « résolution des actions ». Lors de ce moment de jeu, chaque joueur va pouvoir collecter les ressources de ses expéditions, améliorer les capacités de son clan. Vous allez ainsi accomplir l’ensemble des actions que vous avez programmées lors de la phase 1. Vous pouvez décider de ne pas faire une action que vous avez programmée.

Attention néanmoins à l’action « Se Reproduire » car elle est spéciale. Pour la mener à bien, le nouveau-né doit être placé dans un habitat capable de le recevoir. Si ce n’est pas le cas, il est immédiatement défaussé et vous avez perdu votre action. De plus, il ne sera pas nécessaire de le nourrir ce tour.

La phase suivante est la « migration des animaux ». Tous les animaux encore présents sur le plateau se déplacent et iront sur d’autres cases où ils pourront être chassés lors des tours suivants.

Enfin, la dernière phase nommée « Fin de manche » est une suite d’action à accomplir pour clôturer le tour. La plus importante étant de nourrir votre clan. Chacun doit recevoir sa ration de nourriture. Une « pomme » vaut pour 1 ration et une « viande » pour 2 rations. Assurez-vous donc tout au long du jeu d’avoir assez de nourriture pour votre clan sinon la « disette » s’installera. Lors de cette phase, il faudra aussi faire périmer vos denrées. Et oui, il n’y avait pas de conservateur à l’époque et la viande, tout comme les fruits, se gâtaient vite.
Voici comment se passe une manche du jeu. Vous allez ainsi reproduire ce système durant 8 manches.

Ce jeu est réellement prenant, immersif et passionnant. Il permet de se plonger dans de nombreuses mécaniques de jeu tout en devant garder un œil sur les adversaires afin de ne pas se faire doubler sur le plan des « objectifs communs ». Le plateau de jeu évolutif est un vrai plus pour ce jeu et oblige chaque joueur à revoir sa stratégie de tour en tour. Il permet aussi une immense rejouabilité. Le terrain ne sera jamais le même à chaque partie.

Le jeu comporte aussi une variante solo qui apporte un véritable plus au jeu et lui assure aussi une plus grande durée de vie.

Le matériel est aussi très plaisant et d’une grande qualité. Il y a des boites cartonnées pour ranger une grande partie des ressources et suffisamment de sachet pour ranger les autres items du jeu. La boite est aussi magnifiquement ouvragée et attire l’œil.

Même le livré de règle a reçu un traitement particulier et vous trouverez une bande dessinée à l’intérieur qui vous ravira sûrement.

Ce jeu est un peu plus dur à appréhender pour des joueurs occasionnels.

Mais il constitue réellement un vrai ravissement pour tout joueur confirmé et sera un must-have à avoir dans sa ludothèque.

Drakkor le stratège

Doggerland possède des objectifs communs à remplir afin de remporter de nombreux points de victoire.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur l’objectif « 10 membres de clan » et je vais vous expliquer comment y arriver rapidement.

Afin de remplir cet objectif, il vous faudra réussir plusieurs fois l’action « Se reproduire » et vous assurer d’avoir de quoi les héberger. L’action de « construction d’un habitat » est donc aussi clef.

Je vous invite à créer de nombreux membres de clan (maximum 12) le plus vite possible. En effet, c’est votre main d’œuvre. Et qui dit main d’œuvre dit beaucoup d’action. Qui dit beaucoup d’action dit beaucoup de points de victoire.

Mais comment arriver vite à cela ?

Dans un premier temps, envoyez quelques « chasseurs-cueilleurs » récolter des ressources et chasser si besoin est afin de nourrir votre clan à la fin du tour. Je recommande d’envoyer 3 « chasseurs-cueilleurs » pour cette action et de vous concentrer sur des cases donnant des os et de la nourriture. Par exemple, envoyez 2 meeples chercher à manger et 1 autre chercher des ressources pour votre habitat. Veillez à ne pas envoyer votre « Chamane ». En effet, elle va devoir s’assurer de faire l’action qui lui est propre « Invoquer la naissance de jumeaux ». Pour cela, vous aurez besoin d’elle et d’un autre meeple. Votre « Chef » devra se charger de créer l’« habitation à 3 places » dont vous avez besoin.

Voilà à quoi devra ressembler votre premier tour. Normalement, à l’issue de ce dernier, il vous restera soit 1 viande et 1 pomme, soit 3 pommes, dans vos ressources, plus la nourriture que vous avez obtenue ce tour. Il vous restera aussi 2 outils (petite hache bleue) et les ressources obtenues lors de ce tour que vous n’aurez pas dépensé.

Lors du second tour, nous allons rentrer dans une « période Hivernale ». Cela veut dire que certaines de vos actions, comme « faire une expédition » coûtent des ressources en plus. Veillez donc bien à cela et comptabilisé tout parfaitement. Déjà il vous faudra 2 nourritures de plus pour tout le clan. Soit un total de 8 points de nourriture. La « viande » vaut 2 point et les « pommes » 1 point pour rappel. Lors de ce tour, essayez de chasser si vous le pouvez et de peindre une fresque pour gagner quelques points. Mais veillez aussi à utiliser l’action « Se reproduire » pour créer un nouveau membre de tribu. Ce dernier pourra être placé dans la 3 place de la maison que vous avez créé le tour d’avant. Pensez aussi avec le reste de vos meeples à aller en quête de ressources.

Si vous commencez à être à court d’outils, n’hésitez pas à en créer.

À l’issue du tour 2, vous aurez ainsi 9 membres de clan. Le tour suivant, il vous suffira de réaliser l’action « se reproduire » une autre fois pour avoir votre 10 membre de clan et ainsi valider l’objectif. Mais n’oubliez pas de créer au moins un autre habitat pour accueillir votre nouveau-né. N’hésitez pas aussi à chasser un « gros gibier » pour nourrir votre clan qui se fait de plus en plus nombreux sinon la disette risque de s’installer.

Grâce à cette stratégie, vous aurez une solide base pour chasser le « gros gibier » et créer de belles fresques.

Vous pourrez aussi opter pour une stratégie de récolte et construire les « mégalithes » ou faire de nombreuses œuvres d’artisanat pour gagner beaucoup de points.

Avec cette base de main d’œuvre, beaucoup de stratégies s’ouvrent à vous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *